A tes souhaits

13 mai 2006

Du 4 au 21 mai, Paris, Théâtre, Communistes en résistance

Dans le cadre de la Thématique

Communistes en résistance

Lecture : Par Armand Gatti.

Lundi 15 mai à 20h30

Avant la publication en France, Armand Gatti nous lira en exclusivité “Les cinq noms de Résistance de Georges Guingouin”.

Dans un tableau gigantesque intitulé "Le Cyclope", Paul Rebeyrolle avait rendu par la grâce de la peinture, un hommage à son ami Guingouin.
Il manquait au "premier maquisard de France" un monument de la même trempe, tracé cette fois avec des mots, que seul un poète pouvait construire. C'est chose faite avec un poème fleuve de plus de 120 pages qu'Armand Gatti vient juste de terminer.
Ce texte, fort, heurté, imprégné d'Histoire et de luttes, est scandé de mots qui reviennent régulièrement, et d'abord (d'où le titre de l'œuvre) les cinq noms que porta Guingouin durant la Résistance : Lo Grand comme l'appelaient les gens du pays, Le Chêne qui disait sa puissance, L'Orage nom que lui donnèrent les déserteurs russes faits prisonniers après la bataille du Mont Gargan, Bootstrap nom de guerre que lui attribuèrent les parachutistes anglais du 3ème SAS, et Raoul, son nom de maquis.
Gatti explique que ces cinq noms de Résistance furent "les clefs de gamme" de l'épopée de Guingouin. Ce sont aussi les clefs de gamme de son hommage à la "Résistance guérillère" et à son héros. Les combats maquisards sont "comme notes de musique d'une symphonie à inventer" que Gatti, au fil des lignes invente, installe dans la puissance des mots, des phrases et de la mélodie qui rythme ce texte .On l'entend déjà, ce poème symphonique, dans le vent qui souffle l'hiver sur le plateau, dans le balancement des arbres de la forêt de la Berbeyrolle où Gatti rencontra pour la première fois Raoul-Le Chêne-L'Orage-Bootstrap-Lo Grand.

Le poème de Gatti "Les cinq noms de Résistance de Georges Guingouin" sera publié à l'automne aux éditions Le Bruit des Autres à Limoges.

Tarif: Participation libre

Confluences, offre 10 places pour la pièce "Une scène jouée dans la mémoire" le dimanche 14 mai à 17h.

"Une scène jouée dans la mémoire"
de Charlotte Delbo

Du 4 au 21 mai 2006

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 17h00

Tarif Unique: 10 Euros - Tarif Groupe: 7 Euros

Adaptation et mise en scène: Armel Veilhan
Scénographie et dramaturgie: Olivier Adelen


Avec:
Marie Fortuit, Stéphanie Le Tohic, Violaine Phavorin, Gwenaëlle Nicolas, Jean-François Deman, Olivier Adelen


Assistante de Louis Jouvet, Charlotte Delbo a écrit « Une scène jouée dans la mémoire » quelques années après son retour des camps d’Auschwitz et Ravensbrück. La pièce retrace les derniers moments partagés avec son mari et ses camarades résistants en 1942. Elle témoigne ici de ce que fut l’engagement de sa jeunesse. Au-delà, elle nous délivre le secret d’un amour condamné.


Genèse d’un spectacle. Des mots qui ouvrent sur le silence et sur le rêve.
Et c’est comme si les poussières de la guerre n’avaient jamais disparus avait dit un soir l’une d’entre nous. Cette phrase avait fait sens au travail que nous entamions. Delbo écrivait dans la mémoire vécu des évènements.

Nous, nous avons répété là où l’imaginaire créait sa propre mémoire. Aucun d’entre-nous n’avait connu la guerre, mais c’était comme si, malgré nous, nous avions grandi, vécu au milieu de ses poussières. Dans le passage de la vie à la mort, avant les mots du texte, en première partie du spectacle, nous avons alors imaginé cet ultime rêve des personnages.

Ce dernier trajet est le rêve de leur histoire commune. Il est aussi notre rêve sur la jeunesse de ces personnages avant que la guerre n’éclate, avant que le destin ne les précipite dans la clandestinité et la tragédie. Quelques secondes avant la séparation et la mort, le spectacle commencera par les images subjectives de la vie de ce groupe résistant.

Mais à l’inverse d’une reconstitution historique, c’est le champ des sensations que nous avons choisi d’investir.
Armel Veilhan


LIRE LE DOSSIER DE PRESSE (PDF): Cliquer ici (pour le lire en local, faire clic-droit > enregistrer la cible sous)

Rencontre :: Apéro avec l'équipe artistique ( Entrée libre ) vendredi 12 mai à 19h00

Débat :: avec Henry Malberg (ancien résistant, président du groupe communiste au conseil de Paris) mardi16 mai après la représentation

RESERVATIONS POUR L'ENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION ::
::
Par Téléphone: 01.40.24.16.46 :: Par e-mail: resa@confluences.net ::
:: site web: www.confluences.net :: Contact presse: Véronique Rastocle ::

La galerie est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h et les soirs de représentation.
Le bar vous propose de venir vous détendre autour d'un verre les soirs de représentation.

:: Confluences 190 bd de Charonne 75020 Paris - M° Alexandre Dumas ::

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

a href="http://www.annuaire-blogs.net" target="_blank" >Blog / Annuaire de Blog